La maison Caillebotte à Yerres

Maison caillebotte à Yerres

C’est  le weekend  des parcs et jardins en France, il fait beau, je programme quelques visites.

Aujourd’hui la Maison Caillebotte à Yerres, se visite. L’ancienne propriété, maison à l’italienne,  des seigneurs de Yerres date du XVIème siècle : le manoir des Budé ou hôtel de Narelles.

La maison familiale

En 1824, elle est transformée en villa de style néo-classique par le restaurateur Pierre-Frédéric Borrel.  En 1843, la veuve de Martin-Guillaume Biennais, orfèvre et ébéniste de Napoléon 1er. Le mobilier de la chambre  à coucher date de cette époque.

C’est en 1860 que Martial Caillebotte, le père, achète la maison pour en faire sa résidence de villégiature. Il fera construire dans le parc : le chalet Suisse, la volière, le lavoir et la chapelle  pour son fils Alfred (né d’un précédent mariage) qui est curé.

Maison caillebotte la salle à manger   Maison caillebotte Chambre à coucher

La maison est très belle à l’intérieur et pleine de couleurs, de tableaux. La salle à manger est magnifique avec les paysages peints aux murs.  J’ai beaucoup aimé le salon de musique. A l’étage, les salles d’expositions portent chacune le prénom des fils Caillebotte : Gustave, Martial, Alfred.

Propriété Caillebotte

Après le décès des parents Caillebotte, les enfants vendent la maison pour acheter une propriété au Petit Gennevilliers.

Maison caillebotte le salon de musique

La Propriété Caillebotte revient à la ville de Yerres en 1973 qui ne cesse de la rénover.

Le peintre et ses passions

Gustave Caillebotte, fils de Martial ci-dessus, peintre, architecte naval, régatier,  passionné de nautisme, de philatélie et d’horticulture est qualifié d’original et audacieux.

Maison caillebotte - peinture barque sur la rivière  

Dans la propriété de Yerres, il peint près de 89 toiles .  Gustave Caillebotte fut reconnu aux Etats-Unis et ensuite en France.  Durand-Ruel expose ses lors d’expositions en France, aux Etats-Unis et en Belgique.

Le mécène et ses amitiés

Fortuné, il n’a pas besoin de vendre ses toiles pour vivre. Il est collectionneur et mécène.  Claude Monet lui loue un appartement et reçoit l’argent nécessaire à l’achat de son matériel de peinture. Claude Monet lui rembourse plus tard. 

La maison de Claude Monet à Giverny

Camille Pissarro, Auguste Renoir reçoivent sont aide financière.  Pierre Renoir, fils de ce dernier, est son filleul.  Martial Caillebotte (son frère) et Auguste Renoir seront ses exécuteurs testamentaires.

Les impressionnistes

Album photos 

Le parc

Le potager Caillebotte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *