Eloyes – Vosges – La Moselle et le village

 

Me voici de retour à Eloyes, village de ma famille maternelle. C’est un village de 3300 âmes, hé oui, des âmes ! C’est souvent ce qui se dit en province… pas trop lointaine.

Que de souvenirs et de changements depuis la dernière fois que je suis venue, il y a une douzaine d’années. Ce village vivant, autrefois, avec sa fête foraine : un mois au mois d’août. Une année la fille de la voisine et moi avons été « embauchées » par une foraine, pour mettre les bonbons en paquets contre de l’argent de poche. Nous avons eu l’argent de poche et… nous mangions autant de bonbons que nous en mettions dans les sachets !!

Lorsque je venais chez mes grands-mères durant les vacances scolaires d’été, je profitais des sorties organisées par le presbytère. Nous allions en ballades en forêts,cueillir des brimbelles. Brimbelles ? c’est l’appellation vosgiennes de la myrtille sauvage. Une tarte aux brimbelles ? 

Quelques parties de roulés, couchées dans l’herbe du haut de la côte de la rue de la gare jusqu’en bas de la prairie au bord de la Moselle !!

Le plaisir aussi d’aller chercher le lait à la ferme dans sa bouteille en verre pour le faire bouillir afin qu’il se conserve. Et le Munster-Géromé, un vrai plaisir lorsqu’il est bien fait avec des graines de cumin. 

C’est à Eloyes, que Victor Tenthorey fonde sont entreprise de filature et de tissage en 1906. L’entreprise a fait travaillé un bon nombre de « Loyas » (habitants d’Eloyes). Mes grands mères ont travaillé toute leur vie dans cette entreprise.  Cette entreprise a su se diversifier pour exister toujours à ce jou : Sac-citoyen-Tenthorey

Autre entreprise connue : Glaces Thiriet pour ses glaces, pâtisseries… Claude Thiriet hérite de la boulangerie paternelle en 1966, déjà réputée pour ses glaces. 

Plusieurs ruisseaux, en plus de la Moselle, traversent Eloyes : le ruisseau de la Saulx, le ruisseau de la Vieille Losse, le ruisseau Borne Martin

Il y a de nombreuses fontaines à Eloyes encore en activité du fait de l’eau de la montagne. Ces fontaines servaient autrefois pour laver le linge et le rincer, pour tenir au frais les produits liquides… lorsqu’il n’y avait pas de réfrigérateur. 

Album Eloyes-Vosges

2 Comments

  1. Quel partage touchant, Nicole. Merci pour tous ces souvenirs, tes anecdotes, ce lien fort avec ton passé. Je comprends mieux ton attachement et ton goût pour les textiles. Merci de ces photos de ton village paisible, avec ses fontaines, ses maisons colorées… Je t’embrasse, Olivia

    1. Merci Olivia pour ce message, je partage mes farces d’enfants, comme le font les enfants actuels. La nature, heureusement, pour elle et pour nous retrouve toujours ses chemins pour venir vers nous : l’eau, les arbres. Bises. Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *