Aubrac et la transhumance des troupeaux

Aubrac-Jour 1-2-pas tres chaud le temps

LA DAVALDA

 La transhumance, cela fait des années que je voulais la suivre. Pas trop le choix pour les dates (le printemps ou l’automne), et le temps qui va avec !! Ma crainte : qu’il y ait beaucoup de monde et que ce soit très touristique. Mais non, week end super sympa !!

Aubrac-Jour 1-7Le premier jour tous les temps : soleil, pluie, la neige, le brouillard !! La randonnée est le lendemain, nous sommes venus équipés, mais quand même la neige n’était pas prévue dans notre programme.

Le matin, nous partons avec le brouillard, nous rencontrons des randonneurs et chaque groupe marche à son rythme. Différents arrêts sont prévus : pour un en-cas dans la matinée, l’apéritif et ensuite pour le déjeuner le midi. Nous retrouvons les randonneurs à chaque arrêt. 

Il y a des habitués du printemps, de l’automne. Le soleil nous rejoint dans l’après-midi pour nous faire profiter du paysage magnifique de la région. 

Aubrac-Jour 1-4  Aubrac-Jour 1

Le soir, nous allons assisté à une pièce en patois. Nous avons du mal à comprendre tout, mais elle est très bien jouée, et nous nous amusons bien !!Aubrac-Jour 1-20

La transhumance : une pratique agricole, une tradition, une fête de l’élevage, cette année sur le Terroir de l’Aubrac

L’hiver, de décembre à mars, les vaches sont en étable et mettent bas. Quand arrive le 25 mai, date traditionnelle de la montée des troupeaux vers le plateau, les animaux s’impatientent comme si la montagne les appelait…

Les têtes des vaches sont décorées de houx, de fleurs, cloches et sonnailles. Le trajet du troupeau n’excède pas les 70 km avec une vitesse moyenne de 3 à 5 km/h. Les veaux de l’année rejoindront leur mère en camion. 

Aubrac-Jour 1-3Durant l’estive, séjour des bovins dans les pâturages, du 25 mai au 13 octobre, les vaches envahissent les grands espaces du plateau de l’Aubrac et se nourrissent d’un herbage de qualité. Ce mode d’élevage authentique allie tradition et modernité et garantit une viande d’une qualité savoureuse. 

Durant l’estive, les éleveurs récoltent le foin dans les prés l’été ; ce sera la principale nourriture en hiver. 

Davalda : album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *